Glossaire des termes de description matérielle des rouleaux médiévaux

Établi dans le cadre du projet ANR JCJC ROTULUS

par Élodie Papin et Jean-Baptiste Renault (Centre de Recherche Universitaire Lorrain d’Histoire – Université de Lorraine)

Élaboré pour accompagner la description matérielle des cartulaires-rouleaux, ce glossaire rassemble la terminologie que nous avons employée, empruntant largement parmi les termes en usage en codicologie, les acclimatant, au besoin, aux spécificités des rouleaux et proposant d’autres termes pour désigner des éléments matériels rencontrés parmi la grande variété formelle des rouleaux.

Ci-contre: couture avec des points zigzag, rouleau de parchemin de l’abbaye Saint-Aubert de Cambrai (Lille, Archives départementales du Nord, 36H2/3A).


Liste des termes

BandeInitialeParcheminRéparation d’origine
BillonInterlignePeauRepli
BouillonsJustificationPerforationRéserve
Cartulaire-rouleauLacunePied-de-moucheRubrique
ColonneLettre d’attentePoignée (de l’ombilic)Sceau de validation
Côté chairLien de fermeturePoint de boucleScellage latéral
Côté poilLigne de margePoint de chaussonSeing de validation aux coutures
CouvertureLigne de piedPoint de côtéSignet
DéchirureLigne de têtePoint de croixSillon
DécoupeLinéationPoint de faufil (ou point de bâti)Souscription notariale
DestinataireManchettePoint de surjetTable
Disposition du parcheminMargesPoint droit arrièreTableau
Élément latéralMassicotagePoint droit avantTitre
Éléments du cadre de réglureMise en pagePoint glisséTrou d’origine
EntrecolonneNotes dorsalesPoint zigzagType de filigrane
FeuilleOmbilicPommeau (de l’ombilic)Uniformité de la linéation
FiligraneOpistographeProcédé de réglureUnité documentaire
FoliotationOrigineRéclameZone triangulaire
Formule de recognitionPapierRéglure
IncisionPapyrusRéglure double

Bande

Morceau de parchemin, long et étroit, qui sert à coudre les peaux du rouleau.

Bande de parchemin (Angers, BM, ms. 845).
Billon

« Trace en relief qui correspond au sillon, au revers de la page ». Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 322.09.

Bouillons

Couture formée de plusieurs rangées parallèles de points droits avant ou arrière.

Bouillons (Bordeaux, AD Gironde, H516).
Cartulaire-rouleau

Document composé d’au moins deux actes copiés en entier ou en partie, sur deux peaux de parchemin ou deux feuilles de papier et qui est présumé destiné à être roulé.

Colonne

« Ensemble de lignes d’écriture de même longueur, superposées. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 331.12.

Côté chair

« Face intérieure de la peau, qui adhérait à la chair de l’animal. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 122.12.

Côté poil

« Face extérieure de la peau, qui portait le poil de l’animal. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 122.13.

Couverture

Élément en cuir, en parchemin ou dans un autre matériau attaché à la première peau/feuille du rouleau pour le protéger.

Déchirure

Dommage de la peau/feuille causé par rupture et survenant postérieurement au parcheminage ou à la fabrication du papier. D’après Géhin Paul (dir.), Lire le manuscrit médiéval, p. 19.

Découpe

Une partie de la peau/feuille a été coupée et enlevée.

Destinataire

Personne physique ou morale à l’intention de laquelle le rouleau a été exécuté. D’après Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 711.03.

Disposition du parchemin

« Façon dont les côtés chair et poil du parchemin apparaissent au recto et au verso » des différentes peaux du rouleau. D’après Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 313.15.

Élément latéral

Peau/feuille assemblée sur le côté d’une des peaux/feuilles constituant l’axe principal du rouleau.

Éléments du cadre de réglure

Une à quatre lignes délimitant la justification sur chacun des quatre côtés de la peau/feuille, formant toutes ensemble un quadrilatère. D’après Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 323.02.

Entrecolonne

« Ensemble de deux ou plusieurs lignes verticales qui délimitent l’espace séparant deux colonnes d’écriture. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 323.07, voir également n° 331.08.

Feuille

Chacune des pièces de papier qui sont assemblées pour former un rouleau.

Filigrane

« Dessin dont l’empreinte est laissée dans la feuille de papier par un fil métallique formant une figure, cousu aux fils vergeurs ou aux fils de chaînette, dans l’une des deux moitiés de la forme. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 134.08.

Foliotation

« Numérotation de chacun des feuillets d’un volume. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 315.05.

Formule de recognition

« La recognition de chancellerie (lat. : recognitio) est une souscription de chancellerie faite par un officier qui déclare prendre la responsabilité de la pièce (recognovirelegi…) et y joint souvent une marque figurée (ruche, paraphem etc.) » Vocabulaire international de la diplomatique, n° 256.

Incision

Ouverture verticale ou horizontale pratiquée dans le support à l’aide d’un instrument tranchant (stylet) ou perforant (poinçon), employée pour la couture ou pour le scellage. D’après Vocabulaire international de la sigillographique, n° 87.

Initiale

« Lettre commençant un ouvrage, une partie du texte, un paragraphe… mise en valeur par un procédé quelconque (enluminure, etc.). » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 333.02.

Interligne

« Distance séparant deux lignes rectrices successives. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 324.05.

Justification

« Dimensions en largeur et en hauteur de la surface écrite. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 331.10.

Lacune

Partie manquante de la peau/feuille, entraînant parfois une absence d’une portion du texte.

Lettre d’attente

« Petite lettre tracée dans une réserve » ou dans la marge près de cette réserve « laissée pour une initiale non exécutée, et qui permet la lecture du texte en l’absence de cette initiale. » D’après Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 333.06.

Lien de fermeture

« Lanière ou cordelette » « permettant de maintenir » le rouleau « fermé au moyen d’un nœud ». Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 632.22.

Ligne de marge

« Chacune des deux lignes qui constituent les côtés latéraux du cadre de réglure. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 323.02.

Ligne de pied

« Ligne constituant le côté inférieur du cadre de réglure. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 323.05.

Ligne de tête

« Ligne constituant le côté supérieur du cadre de réglure. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 323.04.

Linéation

« Ensemble des lignes horizontales parallèles qui guident l’écriture. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 324.01.

Manchette

« a) [Sens primitif :] Manicule dessinée en marge, sortant d’une manche de vêtement sur laquelle est portée une inscription. b) [Plus généralement :] Inscription marginale permettant l’identification d’un passage particulier du texte : sous-titre, incipit, numérotation des éléments d’un exposé en plusieurs points, indication du sujet traité, autorité citée… » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 333.08.

Marges

Partie de la peau/feuille située à l’extérieur du cadre de justification ou d’une ligne formant ce cadre. D’après Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 331.07.

Massicotage

Une partie de la peau/feuille a été coupée ou rognée aux dimensions souhaitées.

Mise en page

« Disposition générale des différents éléments » qui figurent sur la peau/feuille. D’après Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 331.01.

Notes dorsales

« Notes rapides et sommaires, parfois tachygraphiques, écrites au dos » de la peau/feuille. Vocabulaire international de la diplomatique, n° 347.

Ombilic

Baguette fixée à la dernière peau/feuille d’un rouleau, autour de laquelle on l’enroule. D’après Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 142.08.

Opistographe

« Écrit sur ses deux faces. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 331.02.

Origine

Lieu de confection du rouleau. D’après Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 711.01.

Papier

« Matériau formé de fibres de cellulose agglomérées en feuilles. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 131.01.

Papyrus

« a) Roseau aquatique. » « b) [Par extension :] Matériau fabriqué avec la moelle de la tige de ce roseau, découpée en lanières qui sont juxtaposées et superposées en deux couches, l’une horizontale, l’autre verticale, le battage au maillet dans l’eau assurant la cohésion des composants entre eux. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 113.01.

Parchemin

« Peau d’animal dépilée et effleurée ayant subi un traitement non tannant (ou très peu tannant) puis un séchage sous tension le rendant propre à recevoir l’écriture sur ses deux faces. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 121.01.

Peau

« Chacune des pièces de cuir ou de parchemin qui sont assemblées pour former un rouleau. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 142.04.

Perforation

Ouverture de la peau/feuille résultant d’un accident mécanique ou de l’action d’insectes ou de rongeurs.

Pied-de-mouche

« Forme arrondie et massive de signe de paragraphe, parfois employée à des fins strictement décoratives. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 421.10.

Poignée (de l’ombilic)

Sangle, anneau servant à saisir, tenir et manipuler l’ombilic et, par conséquent, le rouleau.

Point de boucle

Couture formée d’une boucle réalisée avec le fil à chaque point.

Point de chausson

Couture formée de deux points obliques qui se croisent dans leurs parties inférieures et supérieures.

Points de chausson (Lille, AD Nord, 10H44/718).
Point de côté

Couture formée d’un point oblique.

Points de côté (Foix, AD Ariège, E88).
Point de croix

Couture formée de deux points obliques qui se croisent en leur milieu.

Points de croix (Angers, AD Maine-et-Loire, 251H14).
Alternance de points de croix et de points de côté (Dijon, AD Côte-d’Or, 11H23).
Point de faufil (ou point de bâti)

Couture formée d’un large point droit avant, servant généralement à maintenir un ouvrage de façon temporaire.

Points de faufil (Besançon, AD Doubs, 1B431).
Point de surjet

« Couture à plat dans laquelle l’aiguille pénètre toujours dans le matériau par la même face, et après être ressortie par l’autre, y revient en faisant passer le fil par-dessus le bord des pièces assemblées. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 613.04.

Points de surjet (Caen, AD Calvados, 1J119).
Point droit arrière

Couture formée d’un point droit avant complété d’un retour.

Points droits arrière (Rodez, AD Aveyron, 3H5).
Point droit avant

« Couture à plat dans laquelle le fil suit un trajet rectiligne, passant alternativement d’une face à l’autre des pièces assemblées. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 613.03.

Points droits avant (Rouen, AD Seine-Maritime, G9334).
Point glissé

Couture formée d’un point invisible sur l’endroit, permettant de réunir les bords sans voir le fil. Le bord de la seconde peau/feuille est repliée vers l’envers, puis superposée à la première peau/feuille.

Points glissés (Lille, AD Nord, 36H44/400).
Point zigzag

Couture formée de points obliques, plus ou moins serrés, exécutés en deux temps, de gauche à droite, puis de droite à gauche.

Points zigzag (Rouen, AD Seine-Maritime, G3540).
Pommeau (de l’ombilic)

Demi-sphère « qui termine chacune des extrémités de l’ombilic ». D’après Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 142.10.

Procédé de réglure

« Utilisation d’un instrument donné pour tracer la réglure sur la page : à la pointe sèche, à la mine, à l’encre… » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 322.02.

Réclame

Indication des premiers mots de la peau/feuille suivante inscrite au bas d’une peau/feuille, le plus souvent à la jonction entre deux peaux/feuilles, permettant de contrôler leur bonne succession. D’après Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 333.09.

Réglure

« Ensemble de lignes tracées sur la page pour délimiter la surface à écrire et guider l’écriture. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 322.01.

Réglure double

« Ensemble de deux […] lignes parallèles séparées par un faible intervalle et remplissant conjointement la même fonction. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 323.11.

Réparation d’origine

Réparation des défauts du parchemin : colmatage des trous, couture des trous ; en particulier à l’intérieur de la surface écrite (l’écriture recouvre la réparation ou la contourne). D’après Géhin Paul (dir.), Lire le manuscrit médiéval, p. 19.

Réparation du parchemin (Foix, AD Ariège, E88).
Repli

Renforcement de la partie supérieure ou du support par pliage simple, employé pour la couture ou pour le scellage. D’après Vocabulaire international de la sigillographique, n° 85.

Réserve

« Espace laissé vide d’écriture, destiné à recevoir par la suite un mot manquant, une rubrique, une initiale, une figure, … » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 323.07, voir également n° 333.04.

Rubrique

« Intitulé d’un texte ou d’une de ses parties mis en valeur par l’emploi d’encre de couleur, ou de lettres d’un type ou d’un module spécial, ou par tout autre procédé. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 333.01.

Sceau de validation

« Sceau dont l’apposition a pour but de conférer à la chose ainsi marquée une attestation et, plus particulièrement, de donner au contenu d’un document une garantie d’authenticité. » Il peut être plaqué (« apposé directement sur le support ») ou pendant (« apposé sur des attaches passées à travers le support et qui en deviennent définitivement solidaires par le scellage »). Dans le cas des rouleaux, nous considérerons un sceau apposé au bas de la dernière peau/feuille du rouleau comme un sceau de validation. Vocabulaire international de la sigillographique, n° 4, 67 et 73.

Scellage latéral

Apposition d’un sceau des parties intéressées (normalement leur petit sceau) dans la marge latérale du support, le plus souvent au niveau des zones d’assemblage. « Les sceaux sont apposés de telle façon que leurs attaches passent dans des incisions percées dans l’une et l’autre peau[/feuille] pour empêcher tout risque de falsification par substitution de l’une d’elles. » D’après Vocabulaire international de la sigillographique, n° 103.

Seing de validation aux coutures

« Marque d’authentification constituée par un dessin autographe ou la mention autographe d’un nom » apposée au niveau des zones d’assemblage du rouleau. D’après Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 423.01.

Signet

Bandelette de parchemin ou fil de couture que l’on coud dans la marge afin de repérer la partie du texte désirée dans le rouleau. D’après Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 215.23.

Sillon

« Trace laissée en creux par la pointe sèche » sur la page. Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 322.08.

Souscription notariale

« Formule par laquelle un notaire se nomme indiquant la part qu’il a prise à la mise par écrit de l’acte et en prend la responsabilité notamment par l’apposition de son seing manuel, en vue de lui donner une valeur authentique ». Vocabulaire international de la diplomatique, n° 255.

Table

« Énumération des différentes parties d’un texte ou d’un recueil de textes, comportant éventuellement la correspondance avec la capitulation ou » les peaux/feuilles du rouleau, « placée en tête ou à la fin de celui-ci pour y faciliter les recherches ». Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 433.07.

Tableau

« Ensemble de données techniques distribuées méthodiquement par lignes et colonnes, de façon à en permettre une consultation aisée. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 334.07.

Titre

Texte bref inscrit au recto ou au verso du rouleau, au moment ou à proximité de sa rédaction, présentant et annonçant son contenu.

Trou d’origine

Trou arrondi résultant « des tensions exercées sur le parchemin lors de sa fabrication à des endroits plus fragiles de la peau (kystes, par exemple) ». À partir de Géhin Paul (dir.), Lire le manuscrit médiéval, p. 19.

Type de filigrane

« Sujet représenté par le filigrane. » Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 134.09.

Uniformité de la linéation

« Réglure mixte : réglure dont toutes les lignes ne sont pas tracées par le même procédé ». Muzerelle D., Vocabulaire codicologique, n° 322.03.

Unité documentaire

Texte transcrit constituant un acte ou un condensé d’acte, c’est-à-dire relatant un une action juridique. On parlera d’unité documentaire complexe pour des textes qui regroupent plusieurs actions juridiques autrement qu’au sein d’un même dispositif.

Zone triangulaire

Première ou dernière peau/feuille, naturellement ou découpée, en forme de pointe.

Première peau en forme de pointe (Dijon, AD Côte d’Or, 11H23).

Bibliographie

  • Cárcel Ortí Maria Milagros (éd.), Vocabulaire international de la diplomatique, Commission internationale de Diplomatique, Valence, 1997 (2nde éd.).
  • Comité international de Sigillographie, Vocabulaire international de la sigillographie, Rome, 1990.
  • Géhin Paul (dir.), Lire le manuscrit médiéval, Observer et décrire, Paris, 2005.
  • Muzerelle Denis, Vocabulaire codicologique : répertoire méthodique des termes français relatifs aux manuscrit, Paris, 1985.

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search